IMG_2781-001

Une histoire de famille débutée au siècle

dernier...

Forêt gérée en bon père de famille, située dans le département d'Eure et Loir (28), aux portes du Perche,à 1h30 au Sud-Ouest de Paris, le Domaine du Bois Landry est un domaine forestier privé, non enclos de plaine, s'étendant sur 1250 ha au total, dont 1200 ha boisés.

Sa double vocation est la production de bois d'oeuvre et le maintien d'une activité cynégétique centrée sur le chevreuil, et cela sans apport artificiel de nourriture (grains ou fourrage).

Ce massif forestier se caractérise par une situation géographique toute particulière entre Beauce et Perche. La partie Est du massif étant sur le plateau beauceron alors que sa partie Ouest préfigure le Perche. La zone est ainsi souvent appelée Faux-Perche.

Le Domaine du Bois Landry appartient depuis le siècle dernier (1937) à la famille Monthuir-Daubeck.

Mr Eugène Daubeck, grand industriel de la filière bois de l'époque, producteur de traverses de chemin de fer, était devenu au fil des années, afin de se constituer son stock de bois, un important propriétaire forestier du grand Ouest de la France. Le Domaine du Bois Landry était l'une de ses principales propriétés.

En mémoire de ce dernier, et de sa compagne Fernande Clémentine Brière-Daubeck, fut créé le 1er janvier 2000, un Groupement Foncier Rural portant son nom. Ce dernier est propriétaire du Domaine du Bois Landry. Sa fille José Monthuir et l'un de ses petit-fils Bertrand Monthuir sont gérants et associés de ce Groupement, responsable de l'exploitation durable du Domaine, par l'application d'un Plan de Gestion aux dimensions sylvicole et cynégétique.

Suite à la tempête de 99-2000, Bertrand Monthuir décidait aussi de créer une société commerciale dénommée Forestis (forêt en Bas Latin), devant par la diversité de ses activités accueillir au Domaine du Bois Landry tous les publics. En premier lieu, les chasseurs, mais aussi et surtout les citadins en manque de nature et d'espaces préservés.

Le Domaine est connu comme le "Territoire à chevreuils" d'Eure et Loir. Sa configuration, avec ses nombreuses lisières, 1200 ha au beau milieu des terres agricoles, offre à l'espèce chevreuil (Capreolus capreolus) un territoire de prédilection pour y vivre et s'y reproduire. L'espèce fétiche du Domaine est gérée et chassée depuis 2005, dans le cadre d'un programme de recherche, en collaboration avec l'Institut National de Recherche Agronomique Antenne de Toulouse et avec la Fédération des Chasseurs d'Eure et Loir.

Ce programme a permis de valider sur un "territoire de chasse opérationnel" les conditions d'usage et de suivi d'Indices de Changement Ecologique (ICE) sur l'espèce chevreuil, afin d'atteindre et respecter l'équilibre sylvo-cynégétique.

Top